Végé-burgers aux haricots rouges du Québec

Imagine un burger à la texture parfaite, tendre à l’intérieur et croquant sur les rebords, dont la saveur fera le bonheur de tous·tes, peu importe les préférences alimentaires. Un burger qui se marie bien à un éventail de garnitures, du classique ketchup-moutarde aux choix gourmets tels que les pousses de luzerne ou l’avocat. Ça donne l’eau à la bouche, non?

 

Un burger de haricots rouges dans un pain rond, garni de laitue, de tomates et d'oignons et disposé sur une assiette blanche

 

Contexte : un végé-burger bon pour les papilles… et pour le climat!

Ce mois-ci, nous nous sommes donné le défi de créer un végé-burger gastronomique qui répond à tous les critères ci-dessus… en plus d’avoir une empreinte carbone allégée!

On est de plus en plus nombreux à le dire : diminuer, voire cesser sa consommation de viande est une excellente manière de diminuer son impact sur le climat. Et c’est encore mieux si les aliments végétaux dans notre assiette sont produits localement!

 

 
 

Des ingrédients fièrement du Québec

La recette de végé-burgers ci-dessous met en vedette nos haricots rouges du Québec, cultivés à Saint-Polycarpe en Montérégie, ainsi que nos flocons d’avoine de l’Estrie et des champignons frais.

Pour créer une texture et un goût exquis, Jackie – la créatrice de cette recette – a rajouté des noix, du quinoa et une combinaison magique d’assaisonnements umami. (La levure alimentaire et la poudre d’ail, ça change tout, parole de rieur 😉)

Essaie ces végé-burgers sur un bon pain rond de ta boulangerie de quartier, avec tes garnitures préférées et une salade fraîche de légumes bio-locaux en accompagnement!

 

Ingrédients

Donne 8 à 10 galettes

  • ½ tasse de haricots rouges secs trempés une nuit et cuits une heure (environ 1 ½ tasse cuits)
  • ¼ tasse de quinoa rouge cuit 20 minutes dans 90 ml d’eau (donne environ 1 tasse cuit)
  • tasse de noix de Grenoble grillées 8 minutes au four à 350°
  • 2 tasses de champignons hachés et sautés 5-6 minutes
  • 1 oignon moyen haché fin (faire revenir jusqu’à ce que translucide)
  • ¼ tasse de flocons d’avoine moulus
  • 1 c. à soupe de miso
  • ½ c. à thé de cumin en poudre
  • ½ c. à thé de poudre d’ail
  • 1 c. à thé de paprika fumé
  • 3 c. à soupe de levure alimentaire
  • 2 c. à soupe de pâte de tomate*
  • Tamari, sel et poivre au goût

* Pâte de tomates zéro déchet : tremper 2 c. à soupe de tomates séchées pendant 30 minutes dans l’eau bouillante, puis filtrer et réserver l’eau. Réduire en purée avec 1 c. à soupe de sirop d’érable et assez d’eau de trempage pour obtenir une pâte.

Comment jouer à préparer la recette

  1. Préchauffer le four à 350 degrés.
  2. Déposer les noix de Grenoble bien confortablement dans le bol du robot culinaire, puis ajouter tous les ingrédients sauf les haricots rouges.
  3. C’est parti pour un tour de manège! Faire tourner les ingrédients pour les rendre bien étourdis, puis arrêter le robot culinaire.
  4. Rajouter les autres passagers, les haricots rouges, et recommencer la ronde du robot culinaire jusqu’à l’obtention d’une texture grumeleuse.
  5. Façonner ce joyeux mélange en galettes de la grosseur désirée (optionnel : en faisant jouer de la musique de fête foraine en arrière-plan).
  6. Déposer les galettes sur une plaque légèrement huilée et mettre au four environ 25 à 30 minutes, en retournant à mi-cuisson. Ça va griller comme sous un beau soleil d’été!
  7. Servir tel quel ou dans un pain rond, avec un choix de garnitures classiques, créatives ou carrément funky!

Astuce : Pour rehausser la couleur et la saveur, mélanger 2 c. à soupe de mélasse et 2 c. à thé de tamari. Badigeonner chaque galette avant de mettre au four et répéter cette étape à la mi-cuisson.