Mélange du randonneur rieur aux canneberges

Temps de lecture : 3 minutes

Temps de préparation : 30 minutes

Qu’est-ce qui est à la fois sucré, acidulé, local et merveilleux pour la santé? Les canneberges! Ces petites baies sont cultivées dans notre climat nordique depuis plus de deux siècles, et leur histoire chez les Premières Nations remonte à encore plus loin. Plus qu’un simple aliment, la canneberge était également utilisée comme remède. (1)

Fraîches, séchées ou mijotées en sauce, les canneberges sont un aliment du terroir québécois à découvrir sans faute. Chez NousRire, nous les adorons telles quelles, dans le gruau ou les muffins, et surtout dans un bon mélange du randonneur!

Un mélange de noix, de graines et de canneberges séchées dans un bol de céramique blanc

Contexte : la belle histoire d’une canneberge

Chaque canneberge de notre fournisseur Citadelle voit le jour dans un marais ou marécage plat, la cannebergière. Elle pousse et mûrit entre l’été et l’automne, prenant une belle teinte rouge vif à mesure qu’elle absorbe les rayons du soleil.

 

« Je me sens bien gonflée d’air! » se dit la canneberge un beau jour d’octobre, alors que ses alvéoles internes sont bien grossies. Elle se sentirait prête à flotter, à se laisser bercer à la surface d’un étang. Et voilà que le propriétaire de la cannebergière décide d’inonder le marais en entier, quel beau timing!

Notre petite canneberge reste alors en suspension à la surface de l’eau, portée par l’air dans ses cavités et protégée par sa peau imperméable. C’est le moment de la récolte : l’équipe de la ferme Citadelle arrive pour recueillir les belles baies rouges à la surface. (2)

Laisse-toi transporter vers les paysages idylliques d’Aston-Jonction et assiste à la récolte des canneberges via cette vidéo!

 

Une cannebergière inondée pour la récolte en automne

 

 

Une poignée de canneberges séchées sur fond blanc

Carburer aux fruits séchés lors de longues randonnées

Les amateurs-trices de plein air le savent très bien : le meilleur aliment à apporter sur les sentiers, c’est celui qui est léger et rempli de nutriments. Comme les fruits séchés – dont la canneberge – sont denses en calories et en nutriments, sans trop encombrer le sac de provisions, ils sont idéaux comme collation pour la randonnée et le camping!

Sachant cela, notre ingénieuse créatrice de recettes Jackie a eu une idée : préparer un mélange du randonneur rieur (ou de la randonneuse rieuse) aux canneberges séchées. Elle a fait plusieurs tests, combinant les saveurs de noix et de graines variées, pour enfin arriver à la formule gagnante que tu trouveras ci-dessous.

La recette donne plus de 5 tasses de mélange du randonneur : l’idéal pour une famille de gens actifs·ves! Tu peux réduire la recette de moitié si ça te chante 😉

La formule secrète du mélange randonneur rieur

Ingrédients

Comment jouer et préparer la recette

1.      Chauffer doucement l’huile, le sirop, le sel et la cannelle dans une casserole.

2.      Verser ce sirop sucré-salé sur le mélange de noix et de graines, en gardant les canneberges de côté pour le moment.

3.      Étendre les noix et les graines sur une plaque, puis cuire au four à 350 degrés pendant 10 minutes.

4.      Sortir la plaque du four et rajouter les canneberges au mélange.

5.      Laisser refroidir complètement, puis ajouter l’ingrédient magique : ¾ tasse de pépites de chocolat.

6.      Entreposer le mélange dans de petits plats « format collation » pour apporter lors d’escapades en nature… ou bien savourer sans attendre, miam!

Un bol de mélange du randonneur aux noix et aux canneberges séchées

Références

(1)  Fitzpatrick, Sheila. « Canneberge », dans L’Encyclopédie canadienne, [En ligne], 2013, mis à jour le 27 mars 2015. [https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/canneberge] (Consulté le 2 juin 2021).

(2)  Citadelle. « La canneberge » [En ligne], mis à jour en 2021. [https://www.citadelle-camp.coop/fr/canneberge/la-canneberge] (Consulté le 2 juin 2021).