Close

20 décembre 2016

Prix Nobel alternatif

Le concours Prix Action de la Fondation David Suzuki nous a amenés à faire de petites recherches sur David Suzuki lui-même; ces recherches nous ont appris qu’il avait été lauréat du prix Nobel alternatif, ce qui nous a amenés à nous demander en quoi cela consistait. Ce que nous avons trouvé comme information à ce sujet nous a grandement touché et inspiré, et redonné foi en l’humanité 🙂

 

« Le Right Livelihood Award, communément appelé en français « prix Nobel alternatif », récompense les personnes ou associations qui travaillent et recherchent des solutions pratiques et exemplaires pour les défis les plus urgents de notre monde actuel. Un jury décide des prix parmi des thèmes tels que la protection de l’environnement, les droits de l’homme, le développement durable, la santé, l’éducation, la paix, etc.

[…]

Le nom du prix, Right livelihood, qui se traduit littéralement en français en « moyens d’existence justes », fait référence au cinquième point du noble sentier octuple du bouddhisme, qui enseigne que chaque individu est responsable de ses actes et doit prendre seulement une part équitable des ressources de la terre.

[…]

Selon ses statuts, l’objectif de la Fondation [du prix Nobel alternatif] est, par la présentation du prix, de promouvoir la recherche scientifique, l’éducation, la compréhension du public et des activités pratiques qui :

  • contribuent à un équilibre écologique planétaire,
  • visent à éliminer la pauvreté matérielle et spirituelle,
  • contribuent à la paix durable et la justice dans le monde.

Le jury tente d’équilibrer les prix entre les hommes et les femmes, originaires du Nord et du Sud. Les lauréats « partagent le courage personnel et ont travaillé à la transformation sociale »

[…]

Le « Prix Nobel alternatif » peut être compris comme « le Prix du mode de vie juste ». Les lauréates et les lauréats posent les bases d’un nouveau rapport entre les êtres humains et la nature.

« Au lieu de se résigner, de subir, de se résoudre à la fatalité, les pionniers du prix Nobel alternatif ont été profondément touchés par la douleur des Hommes, la nécessité des écosystèmes, l’horreur de la guerre. Si profondément touchés, qu’il était pour eux plus simple, plus positif et plus sain d’agir pour remédier à l’insupportable que de continuer à d’être de simples spectateurs. Leur colère et leur désespoir, souvent réprimés, ont donc été pour eux de puissants moteurs de changement : leur capacité à être touchés par l’état de la planète leur a ouvert le cœur de la compassion. L’action est donc motivée par l’amour du monde et non par la haine des puissants. La compassion équivaut à ne plus considérer les problèmes du monde avec un regard distant, simplement impartial, mais à faire appel à des réactions émotionnelles et subjectives »

— Geseko von Lüpcke

[…]

[Les lauréats] sont porteurs de « projets de l’espoir », ayant pour objectif une « vie de qualité » pour le monde, et non pour quelques privilégiés. Ils ont trois qualités communes : « présenter de nouvelles visions, identifier des modèles et rendre l’innovation possible ».

 

Ce contenu a été tiré de l’article Wikipédia sur le prix Nobel alternatif.

Prochaine période de commandes du 20 octobre au 5 novembre 2017. Rejeter